Optimisez le passage à l’action dans vos emailing grâce aux boutons

bouton-emailVous vous interrogez encore sur les façons de pousser les destinataires de vos emails à l’action? Conseil emailing vous donnera ce jour quelques astuces pour optimiser cet aspect. Inciter les internautes à passer à l’action, on appelle cela le Call to Action (CTA).  Et pour cela, nous utilisons des boutons dotés de liens qui revoient l’internaute vers votre site (pages produits, formulaire de commande, de contacts…). Le but du Call To Action est de pousser votre cible (clients ou prospects) à cliquer et ainsi de passer d’un état de simple spectateur à celui d’acteur.
Ce procédé est visible aujourd’hui sur un grand nombre de sites web mais est également capitale dans l’emailing. C’est prouvé, le CTA augmente de façon exponentielle votre taux de clics sur le mail. Alors de vous en privez pas ! Ci-dessous, retrouvez les points à optimiser pour vos boutons CTA :

1. Soignez le design de vos boutons

Susciter l’envie de cliquer sur vos boutons est fondamentale. Pour cela, il est nécessaire d’optimiser leur design pour ainsi attirer l’oeil du destinataire. Taille, couleur et forme sont de rigueur :

  • Taille/dimension du bouton : dans vos emails, n’hésitez pas à mettre en valeur vos boutons. Sa taille/dimension peut vous permettre d’attirer l’oeil du destinataire. Quitte à ce qu’il soient plus gros que des sous titre, ce n’est pas grave. L’essentiel est qu’ils soient voyant et qu’ils donnent envie de cliquer. Ce paramètre est d’autant plus pertinent si vous avez optimisé l’affichage de votre mail sur mobile. La taille des boutons ayant une plus grande importance encore sur ces supports car il faut pouvoir cliquer avec ses doigts.
  • Couleur du bouton : l’identification du bouton doit être faite d’emblée. La taille jouera un rôle important dans cette détection mais la couleur également. Choisissez donc une couleur originale, attrayante, claire et qui contraste les autres couleur de votre email. Pour facilité la lecture du texte présent dans le bouton, la couleur de la typo doit se démarquer de celle du fond (exemple : une typo blanche sur un fond rouge est parfaite).
  • Forme/aspect du bouton : il est recommandé de rester assez « light » sur la conception du design du bouton. Trop de créativité tue l’efficience du bouton. Contentez vous donc de formes traditionnelles (rectangulaires simple ou avec petits arrondis). En effet, il a été expérimenté maintes fois qu’un excès d’innovation dans ce domaine est souvent un frein au clic. L’utilisation d’une forme sobre et connue rassure et permet une identification immédiate.

2. Bien positionner vos boutons

Avoir des boutons attractifs à l’oeil ne suffit pas. Il convient aussi de bien les positionner dans vos emails. En règle générale, votre cible n’accorde que quelques secondes à la lecture de votre mailing. Vos lecteurs vont pour la plupart survoler du regard la structure du mail. En plaçant votre bouton de manière isolé à la fin du mail, vous avez moins de chance qu’il soit cliqué que s’il se trouvait dans le corps de texte (au début ou au milieu). Tout dépendra de la structure de votre message mais c’est souvent au centre du mail qu’il est conseillé de placer ses boutons.
Pour le rendre d’autant plus visible, optimisez des espaces dédiées aux boutons. Rappelez-vous, il doit sauter aux yeux et non être noyé dans votre texte. Quant à la quantité, il est évident de ne pas surcharger votre message de boutons pour ne pas créer de confusions chez votre cible.

3. Travaillez le texte de votre bouton

Un texte CTA (Call to Action) est une formulation qui va inciter à l’action. Il doit donc indiquer à l’internaute ou destinataire du mail ce qu’il doit faire. Un verbe d’action à l’impératif est est le meilleur moyen pour provoquez l’action (ex: « participez », « lire l’article », « téléchargez le document »…). L’espace de bouton n’étant pas infini, il est recommandé d’être concis et d’éviter les grandes phrases ainsi que les signes de ponctuation. Il faut donc aller droit au but !!
Il est aussi à noter que le texte entourant le bouton est important. En effet, le bouton doit être bien introduit pour qu’il ne soit pas vide de sens. Il ne doit pas tomber comme une cheveux sur la soupe mais sortir d’un contexte présenté en amont.

4. Sans oublier les réseaux sociaux

Je ne vous donne pas une info exclusive en vous rappelant que les réseaux sociaux sont de plus en plus influents sur le web. L’introduction de boutons sociaux dans vos emails vous permettra aussi d’augmenter vos taux de clics mais aussi l’interaction de votre marque avec votre cible. Alors, n’hésitez pas et introduisez les boutons de partages Viadeo, Facebook, Google+ et Twitter dans vos emails.

Laisser un commentaire